Sœur Elisabeth me voyant approcher avec mon appareil photo a voulu m’imiter…
Puis le pain, comme la photo, fut partagé entre nous deux.
C’est ça la vie fraternelle, le partage dans la joie !
Il n’y a rien de plus beau aux yeux de Dieu et du monde.