Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

Septembre... et c’est la rentrée. Certains ont déjà repris le travail depuis un certain temps, mais septembre, c’est le temps d’un nouveau calendrier. Il risque de vite se remplir, alors il est important de savoir garder des plages libres qui permettront de trouver un espace pour un ressourcement, qu’il soit humain ou spirituel. Reprendre, c’est s’aventurer vers du nouveau, et c’est l’aborder aussi de manière neuve.
Le 8 septembre, nous fêtons la Nativité de la Vierge Marie qui deviendra la Mère du Sauveur. Par elle s’amorce la nouveauté du salut apporté par son Fils. Un chemin s’ouvre, c’est l’aurore avant le jour. La naissance de Marie d’Anne et Joachim suscite dans l’Église joie et louange ; remplie de grâce dès sa conception, Marie, fille d’Israël, tourne l’histoire vers le Jour du Christ ; elle ouvre un chemin d’espérance dans la nuit des hommes. Septembre, c’est aussi dans l’Ordre cistercien de la Stricte observance, Ordre auquel appartient l’abbaye Sainte Marie du Rivet, c’est aussi le temps du Chapitre Général. Il se tient tous les trois ans, et depuis plusieurs années, c’est à Assise et plus précisément la Portioncule qui est le lieu où se réunissent tous les abbés et abbesses du monde entier. Le but de cette grande réunion est de traiter du salut des âmes, de prendre des dispositions si, dans l’observance de la Règle ou de l’Ordre, quelque chose est à amender ou à faire croître, de raviver entre tous le bien de la paix et de la charité, d’œuvrer au maintien du patrimoine de l’Ordre ainsi qu’à la conservation et à l’accroissement de l’unité (Cf. les Constitutions OCSO). Cette réunion se prépare bien avant par des réunions vécues au sein des communautés, des réunions entre abbés et abbesses d’une même région.

Mère Marie Christine