Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

En plein cœur de l’été, en ce mois d’août, nous célébrons la belle solennité de l’Assomption de la Vierge Marie. Marie est élevée au ciel, le ciel et la terre se réjouissent. « Aujourd’hui, la terre et le paradis la proclament heureuse et bénie » chante une hymne en son honneur. L’entrée dans la gloire de la Mère de Dieu nous laisse entrevoir notre destinée. Nous sommes appelés à entrer, nous aussi, dans cette lumière de Dieu pour une vie nouvelle, pour une vie éternelle déjà commencée sur cette terre. Par Marie, le salut est entré dans le monde, elle a accueilli Celui qui venait ouvrir à nouveau la porte de la vie. Elle est la femme revêtue de soleil qui monte de hauteur en hauteur jusqu’à la source de la vie. Elle est belle, pur reflet du cœur de Dieu, couronnée d’étoiles debout à la droite du Roi.
Quelques jours plus tard, nous célébrons la solennité de saint Bernard, le chantre de la Vierge Marie. Bernard, l’amoureux du Christ et de sa mère, l’ami de l’Epoux, le passionné des Ecritures Il est le maître de sagesse et de charité qui invite à prendre le joug du Seigneur doux et humble de cœur, un joug facile à porter, un fardeau léger. Le Seigneur a fait des merveilles en sa vie et Bernard, en retour, n’a rien préféré à son amour. Son cœur s’élargit comme le ciel pour recevoir la grâce de Dieu. Bernard, tout comme la Bien-aimée du Cantique des Cantiques, a cherché celui que son cœur aime, il l’a trouvé, il l’a saisi et ne l’a point lâché. Deux grandes solennités pour nous aider à traverser cet été dans la joie et l’allégresse. Peut-être, même au cœur de ce temps de vacances, ces deux célébrations nous aideront-elles à discerner les temps où le Seigneur nous visite.

Mère Marie Christine