Vous êtes ici: Page d'accueil


Le mot de Mère Abbesse


Dans le mystère de la nuit, l’inouï se produit. Après un temps d’attente et d’espérance, la lumière est entrée dans notre monde, repoussant les ténèbres ; l’enfant annoncé par le prophète Isaïe entre dans le temps, dans l’histoire des hommes. Le Verbe de Dieu, la Parole du Père, se fait chair et vient demeurer parmi les hommes. Tout est mystère, tout est joie dans un profond silence. C’est Noël. Dieu se fait l’un de nous.
Comment exprimer cela avec des mots ? Seule Marie peut méditer tout cela dans son cœur, seuls les anges peuvent le proclamer et le chanter : « Joie au ciel, paix sur la terre, un Sauveur est né pour tous les hommes de bonne volonté », seuls les bergers au cœur pur et simple peuvent écouter et laisser résonner en eux le mystère de cette promesse, seuls les Rois Mages peuvent suivre l’étoile et se laisser conduire pour adorer. Serons-nous de ceux qui après attendus entrent dans la joie et la re-connaissance ? Cette connaissance qui nous apparaît soudainement comme la seule bonne nouvelle à annoncer au monde, saurons-nous en rendre compte ?
Dieu se fait petit enfant, vulnérable, offert à tout homme jusqu’à se laisser déprendre de sa vie. Quel étonnement doit nous habiter, quelle allégresse, quelle joie profonde, quel émerveillement. Cela doit changer notre vie !
Que la joie de Noël vous envahisse et que cette nouvelle année soit emplie de l’insondable mystère de Celui qui est tout pour nous.

Mère Marie Christine