Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

« Alléluia ! Christ est ressuscité ! » C’est la Bonne Nouvelle, l’Heureuse Nouvelle que nous avons chantée sans relâche durant tout ce temps pascal. Et en ce mois de mai, ce temps va prendre fin avec la solennité de l’Ascension et surtout de la Pentecôte. Les 50 jours de jubilation comme un seul jour de joie se terminent avec l’envoi de l’Esprit. Jésus est monté près du Père et il nous envoie l’Esprit promis, cet Esprit qui nous emplit de force, de joie, de paix. C’est le Consolateur, le Paraclet, celui qui nous protège, nous fortifie, nous entraîne sur des chemins de vie insoupçonnée.
Ce temps pascal va prendre fin, le chant de l’Alléluia et de « Christ est ressuscité » ne nous accompagnera plus à longueur de journée, mais la Bonne Nouvelle, l’Heureuse Nouvelle demeure et va envahir notre quotidien, nous émerveillant au jour le jour par la nouveauté de la Parole que nous entendrons. Car, c’est chaque jour que le Christ peut ressusciter et ressuscite, dans ces innombrables orientations vers la vie que nous choisirons, dans les rencontres nouvelles qui apporteront la paix et la joie, dans toutes nos victoires sur le péché et sur le mal, dans la mémoire de notre baptême et de notre chemin de chrétien et de chrétienne… dans tant de faits porteurs de résurrection, souvent dans le secret des cœurs.
Alors, oui, le temps dit Ordinaire peut reprendre. Il sera extraordinaire, transformant nos journées par la puissance de l’Esprit envoyé par le Ressuscité. Et réjouissons-nous, en ce mois de Marie, de fêter celle qui courut visiter sa cousine Elisabeth pour lui dire le mystère qui venait de l’envahir. Puissions-nous courir, nous aussi, vers nos frères les hommes, pour leur dire notre joie d’appartenir au Christ.

Mère Marie Christine