Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

Pâques et nous entrons dans la joie de la Résurrection. Le Christ est sorti vivant du tombeau et les femmes qui accourent et les disciples qui accourent découvrent un tombeau vide. Seuls les linges ayant entouré le corps de Jésus sont là, témoins de sa mort et de son ensevelissement. Tout bascule, tout s’illumine. Le disciple que Jésus aimait voit et croit. Nous pouvons nous réjouir de cette belle et lumineuse solennité, la solennité des solennités.
N’ayons pas peur comme les femmes au tombeau, même si cette nouvelle est trop grande pour nous. Que pouvons-nous en comprendre ? Le Christ est ressuscité des morts, par la mort il a vaincu la mort, à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie ! pouvons-nous chanter sans nous lasser. Oui, Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité. Ne nous lassons pas de proclamer notre joie devant la fête la plus lumineuse qui soit. C’est pour nous la merveille, la porte du jardin nous est ouverte, nous pouvons entrer dans la gloire de Dieu, le salut nous est donné.Que la joie remplisse chacun et chacune de nous, qu’elle brille de tous ses feux dans le destin de chacun. Vivons chaque jour de ce mystère de la résurrection, de ce mystère de vie, c’est-à-dire laissons-nous guider par la vie et affirmons autour de nous que le Christ est vivant, qu’il est ressuscité et que nous sommes ressuscités avec lui.

Mère Marie Christine