Vous êtes ici: Page d'accueil

Le mot de Mère Abbesse

En ce mois d’octobre, l’année est bien repartie, les habitudes ont été retrouvées. Pour que le quotidien ne devienne pas monotonie, il y a tout un art de vivre qui permet de regarder chaque événement, chaque rencontre comme une nouveauté, comme quelque chose de beau et de riche à réaliser. Il est si facile de se laisser prendre et de ne plus s’émerveiller devant ce qui advient, devant ce que nous vivons. Certes, la vie n’est pas facile pour tout le monde ; elle est d’ailleurs facile pour peu de gens. Les soucis liés au travail, à la santé, à la réussite scolaire ou sociale, à l’âge… viennent assombrir bien des moments de nos journées. C’est vrai. Mais cependant, il est une grâce de vivre tout cela sous le regard de Dieu, en lien avec lui, en harmonie avec lui. Il est une grâce de donner sens sous son regard à ce qui arrive. Alors, rien n’est perdu, rien n’est banal. Tout est riche, tout est lourd d’un poids spirituel.
En octobre aura lieu le synode pour les jeunes. Moment important pour la vie de l’Eglise et aussi pour nos églises monastiques. En France, tous les monastères de vie contemplative, tout au moins la plupart, vont ouvrir leurs portes pour permettre à des jeunes de découvrir, tout au long d’une journée, ce qu’est la vie monastique. Ici, au Rivet, nous ouvrirons nos portes à des jeunes de 16 à 35 ans environ qui désirent découvrir les grands piliers de notre tradition cistercienne. Nous avons mis en place tout un parcours, à traves le monastère, afin de faire résonner chaque lieu en lien avec un des fondamentaux de notre vie. Nous prévoyons la participation à un petit office, la lecture d’un texte biblique, des temps de rencontre et un partage du repas sous forme de pique-nique que chacun/e apportera. Nous espérons offrir une expérience spirituelle et monastique, même si elle sera de courte durée.
Alors, venez et voyez ! Soyez les bâtisseurs de demain

Mère Marie Christine